<

Accueil > Formations Ailante > Charte éthique du recrutement Ailante

Notre éthique du recrutement

Échapper au jugement

La tendance naturelle de chacun est d'évaluer les autres en fonction des archétypes et des jugements issus de ses propres valeurs.

En matière de recrutement, cette tendance est contre performante parce que :

  • le candidat cherche à coller aux archétypes et aux jugements du recruteur plutôt que de se révéler ;

  • ces filtres biaisent la perception du recruteur qui accorde trop d'importance à certains aspects et risque de passer à côté d'autres, plus essentiels ;

  • ils privent l'entreprise d'une diversité essentielle au bon fonctionnement des organisations humaines.

Le premier travail du recruteur est de ne pas succomber à la tentation d'abuser de sa position de pouvoir sur le candidat. Le recrutement ne consiste pas à juger des personnes, mais à évaluer l'adéquation du profil d'un candidat avec un poste.

Objectiver ses critères de recrutement

Pour échapper à cette tendance, le recruteur doit s'astreindre à la plus grande rigueur. Pour cela, il doit :

  • mettre à l'aise le candidat de façon à ce qu'il se sente libre de s'exprimer et de se dévoiler ;

  • objectiver ses critères d'appréciation de façon à ce qu'en soit exclu tout jugement de valeur ;

  • objectiver ses critères de sélection de façon à ce qu'ils ne puissent être contestés, même par le candidat.

Charte éthique de formation Ailante

 

Transparence et éthique

 

Toutes les formations Ailante

 

Pédagogie Ailante

 

Bâtir votre session de formation